De nouveaux appuis pour le projet Brigil

Remplacement de l’aréna Robert-Guertin

Le projet de Brigil fait le plein de nouveaux appuis

Patrick Duquette

Le Droit

Le projet de Brigil pour remplacer le vétuste aréna Robert-Guertin récolte de nouveaux appuis à Gatineau.

Le regroupement des gens d’affaires du boulevard Gréber annoncera lundi son appui au projet lors d’une conférence de presse.

Les commerçants emboîtent le pas au conseiller de leur district, Luc Angers, seul membre du conseil municipal à appuyer publiquement le projet Brigil.

« C’est un gros projet qui va aider la communauté et les affaires dans le coin, tout en fournissant de nouvelles infrastructures de soccer et de hockey pour les jeunes », a dit Jonathan Lampron, propriétaire du restaurant Nickels et porte-parole du regroupement.

Le projet de Gilles Desjardins, grand patron de Brigil, consiste à construire un vaste complexe sportif, résidentiel et commercial près de la sortie Saint-Louis de l’autoroute 50. La majorité des coûts seraient assumés par la Ville qui a déjà rejeté le projet à deux reprises.

M. Lampron ne comprend pas pourquoi le maire Marc Bureau fait la « sourde oreille » au projet de Brigil en lui préférant un amphithéâtre de 80 millions sur la rue Montcalm. Du point de vue de M. Lampron, le projet de Brigil a le double avantage d’être moins cher, tout en offrant davantage de services à la population.

« On a une population en croissance à Gatineau, avec un boom de naissance. Je ne regarde pas juste pour ma business, mais aussi pour les jeunes. Le projet Brigil va donner un autre terrain de soccer et trois nouvelles glaces. On va pouvoir y tenir des tournois de hockey qui sont actuellement dispersés dans quatre arénas à travers la Ville. »

Avec l’aide du conseiller Luc Angers, M. Lampron affirme avoir dressé une liste de 15 entreprises et restaurants de son secteur prêts à se ranger derrière le projet Brigil. Il compte étayer davantage son argumentation lundi prochain, lors d’une conférence de presse qui se tiendra à 10 h au restaurant Nickels du boulevard Gréber.