Le bar St Ex sous surveillance

Gatineau
Radio Canada

La Ville de Gatineau étudie la possibilité de porter plainte à la Régie des alcools, des courses et des jeux en raison du nombre élevé d’interventions policières au bar le Saint-Ex du boulevard Gréber.

Les récents épisodes de violence dans l’établissement ont eu raison de la patience du conseiller Luc Angers, qui s’est renseigné à deux reprises cette semaine sur les intentions à ce sujet des services juridiques de la Ville. Selon M. Angers, des pressions pourraient être faites par la Régie des alcools, des courses et des jeux pour suspendre le permis d’exploitation du Saint-Ex.

Deux épisodes de violence la fin de semaine dernière

Un client de 24 ans a été roué à coups de barre de fer, dans la nuit de samedi à dimanche. Selon le gérant François Périgny, les agresseurs n’étaient pas des clients : « C’est des gens qui sont arrivés en véhicule et la victime était un client de l’établissement. Il est sorti pour quitter les lieux et s’est fait agresser. J’ai l’impression que cette personne-là était attendue. »

M. Périgny ajoute que les gardiens de sécurité ont pour responsabilité d’assurer la sécurité à l’intérieur comme à l’extérieur, bien que le stationnement soit difficile à surveiller en raison de la présence d’autres commerces.

Un autre client, Stefan Bertrand-Turpin, a lui aussi été agressé, à l’intérieur du Saint-Ex, la fin de semaine dernière. Il aurait reçu plusieurs coups de poing avant que le gardien de sécurité n’intervienne. Il aurait été victime d’une méprise. Son présumé agresseur, un employé du bar qui n’était pas en service, s’est excusé.

Les Bertrand-Turpin entendent déposer une poursuite contre l’employé.