Sanction sévère au St-Ex

Le Saint-Ex: la sanction pourrait être sévère

Après avoir fait l’objet de plusieurs plaintes pour du bruit et de la violence, le bar Saint-Ex pourrait voir son permis être suspendu pendant deux à trois mois…

Le 104,7 CKOI a appris que la Régie des alcools des courses et des jeux du Québec devrait se prononcer dans les prochains mois, à la suite de la requête déposée par la ville de Gatineau.

Pour le conseiller du quartier, Luc Angers, la sanction doit être sévère.

À noter que le conseiller ne reçoit plus de plaintes depuis que la Saint-Ex a légèrement changé de vocation en n’ayant plus de disc-jockey…